Accueil > Proximité > Rencontre du PCF local avec la communauté de communes de Loire et (...)

Rencontre du PCF local avec la communauté de communes de Loire et Sillon

vendredi 10 octobre 2014, par PCF Estuaire et Sillon

Une rencontre que le PCF local a eu à la demande de l’organisation de proximité du PCF avec le président de la communauté de communes de Loire et Sillon, jeudi 9 octobre, en fin de matinée, au siège de la CCLS. Y participaient : Alain Chauveau (président), Christian Brun [1er adjoint de Savenay] et Jean-Louis Thauvin [maire de Campbon] (vice-présidents) de la CCLS. Yannick Chéneau et Jean-Yves Martin pour le PCF de Loire et Sillon (Jeannine Chéneau était excusée).

La discussions a porté sur les questions suivantes :

I – Présentation et explications liminaires de la délégation PCF locale

Nous avons fait état de nos fortes préoccupations face à la montée de l’abstention et des votes d’extrême droite dans les huit communes du territoire de L&S ;
- Quelle écoute d’une population locale mixte ? Comprenant des périurbains par choix - classes moyennes plus ou moins aisées - et des périurbains par contrainte, notamment des catégories populaires, trop invisibles et oubliées des politiques publiques.
-  Les conséquences négatives prévisibles de la réforme territoriale en cours laissées dans le flou le plus total : financières (forte baisse des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales) ; répartition des compétences ; périmètre après regroupement de trois cantons (Blain, St Etienne de Montluc et Savenay, avec Blain comme chef-lieu), avant celui des trois intercommunalités en une seule…
-  Les élections départementales (et régionales) sont fixées en mars prochain. C’est demain… on en sait encore très peu, sauf un projet anti-démocratique, sous prétexte d’économies, de suppression de l’envoi des professions de foi !
Nous souhaitons une CCLS plus proactive et transparente sur tous ces enjeux cruciaux.

II - Trois questions précises de la vie quotidienne dans le territoire de Loire et Sillon.

1 – Ordures ménagères et redevance incitative :

-  Remise à plat des dispositions concernant le ramassage des ordures ménagères. Gratuité des passages en déchetteries (Savenay et Campbon).
-  Refus de toute mise en cause de la périodicité hebdomadaire du ramassage des déchets ménagers (passage de la benne), face à toute tentation d’un passage tous les 15 jours.
-  Pour une facturation transparente et en temps réel, et pas fractionnée en trois fois pour un même exercice, comme c’est le cas actuellement.

2 – SPANC : assainissement non-collectif :

-  Mise à jour immédiate du règlement de service pour l’application de la réglementation des arrêtés de 2012.
-  Etalement des contrôles SPANC (de 4 à 8 ans) ; mise aux normes des seules installations d’ANC présentant un risque avéré pour l’environnement et la santé publique
-  Fonctionnement de la Régie : pas de multiplication des contrôles pour équilibrer le budget.

3 – Desserte numérique du territoire : Un facteur clé d’équité et d’attractivité pour le territoire

-  La CCLS doit intervenir pour que soit respecté le calendrier des phases restantes du SDAN (schéma départemental d’aménagement numérique) dans plusieurs de ses communes : mini 2 mégas pour tous.
-  Alors que la première fracture numérique (ADSL) n’est pas complètement résorbée, se préoccuper, sans prendre un nouveau retard, du passage au THD 100 mégas, comme dans les deux agglos de la métropole.

J-Y Martin PCF, le 10 octobre 2014

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.